Ce n’est pas une corde, une cordelette, un cordonp1170839.jpg, un lacet, une laisse, un lasso, une longe, encore moins un câble, un filin ou une ralingue qui me lie à ceux-là. Non, c’est un fil, un simple coup de fil de Bernard ; « dis, Philippe, je fais, depuis un moment, de la musique avec un accordéoniste, est-ce que ça t’intéresses de te joindre à nous avec ta basse? » C’est ainsi que tout a commencé. Je pensais que c’était de la musique folklorique !…Que nenni ! c’était bien plus fort que celà. Ca m’a ouvert d’autres horizons, m’a fait prendre d’autres vents, d’autres voies, d’autres voix. Pour moi, faire de la musique, s’était longtemps limité à la variété et au rock. J’ai écouté et surtout travaillé d’autres choses, d’autres styles. J’ai rencontré d’autres gens, d’autres musiciens. Par relation fréquenté d’autres réseaux..de la chanson, par exemple, ce qui m’a fait reprendre l’accordéon de mes jeunes années. Depuis, je suis vraiment attaché au LIBERTRIO. J’y ai mis beaucoup de moi-même. Je pense vraiment que l’aventure ne fait que commencer. Je ne souhaite que cela. Que cette bourrasque dure, qu’elle s’agite, tourbillonne, tempête…allez….jusqu’à mon dernier….souffle.

pas de réponses

Laisser un commentaire

phobia |
|In The Shadow Of A Thousan... |
phibie007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | something like me...
| fan2miley
| pepette637