Je ne sais plus qui, de ma mère ou ma grand-mère, m’offrit, dans ma prime enfance, une guitare estampillée « Davy Crocket » ainsi qu’un petit accordéon, tous deux trouvés au pied du sapin. Avait-elle perçu en moi un intérêt pour la musique? Pourtant rien ne le laissait présager, chez ce petit garçon qui, à l’époque, n’avait pas beaucoup accès aux « choses de l’art ». Mon premier initiateur fut, vers l’âge de 12 ans, Emile qui me fit découvrir les grands classiques. L’électrophone ayant fait son apparition à la maison, j’écoutais en boucle les 33 tours qu’il me confiait….C’est à l’âge de 16 ans que j’ai découvert ma passion pour la guitare. Autodidacte, je démarre ma vie musicale en 1970 avec le rock et la variété. Depuis, plusieurs expériences blues et chansons, deux disques, deux bouts de chemin avec des auteurs-compositeurs régionaux m’ont beaucoup apporté. La rencontre, en 1998, avec Raphaël me permit de découvrir un univers que je n’avais jamais abordé jusque là. C’est une complicité humaine et musicale qui s’est installée pendant toutes ces années. La suite se retrouve dans l’histoire du groupe. Ensuite ce fut le premier album qui pour moi, tombait à la fin d’un cycle de vie professionnelle. Il fut aussi, pour nous, générateur de nouveaux projets qui nous a emmené vers de nouvelles réalisations  et vers d’autres publics… Ce que l’aventure Libertrio a de magique, c’est que chacun de ses membres, en gardant sa personnalité, s’enrichit au

des autres. L’apport de la création de chacun devient, au fil du temps, une énergie commune..C’est aussi l’histoire d’une vraie amitié qui s’est renforcée de jour en jour.Les musiciens :Bernard Sergeant à la guitare bernard-compresse-225x300

BOSSA HUERTA


VIVA VALENTIN

pas de réponses

Laisser un commentaire

phobia |
|In The Shadow Of A Thousan... |
phibie007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | something like me...
| fan2miley
| pepette637